Thé vert – Comprendre ses spécificités

person Posté par: GIBSON Daisy list Dans: L'art du thé Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 59

Le thé vert représente l’une des 6 familles de thés pouvant exister, tels que le thé noir ou bien le thé blanc. Il s’agit de feuilles séchées rapidement après leur cueillette afin de fixer leur parfum et de les conserver.

En Europe, le thé vert n’est pas aussi populaire que le thé noir, même s’il se démocratise de plus en plus pour ces nombreuses vertus. 

De nature plus douce, le thé vert est principalement consommé en journée.

Qu'est-ce que le thé vert ?

 

Le thé vert représente l’une des 6 familles de thés pouvant exister, tels que le thé noir ou bien le thé blanc. Il s’agit de feuilles séchées rapidement après leur cueillette afin de fixer leur parfum et de les conserver. Le thé préservera alors sa belle couleur verdoyante. À l’inverse, les feuilles de thé noir sont laissées un temps pour qu’elles s’oxydent. Cette oxydation est naturelle. C’est ce qui se produit lorsque l’oxygène entre en contact avec un fruit coupé, le faisant brunir comme on peut voir avec la pomme ou la banane. Cette étape altérera également le goût et les parfums que les thés pourront vous apporter.

Il y a deux façons de sécher les feuilles de thé lorsque l’on souhaite obtenir du thé vert :

° Les feuilles peuvent être séchées à l’aide d’une chaleur sèche.

Il s’agit de la méthode chinoise, où les feuilles de thé sont mises à sec dans un wok ou dans un four rotatif, chauffant jusqu’à 180°C. Les feuilles sont alors malaxées pendant cette étape, permettant de leur donner un aspect plat en les roulant doucement contre la paroi. Cette manipulation donne la forme longue ou frisée aux feuilles en fonction du mouvement employé. 

° Les feuilles peuvent être séchées avec une chaleur humide, à la vapeur ou à l’étuvage.

Il s’agit de la méthode la plus communément utilisée au japon. Ce mode de séchage permet de proposer des feuilles plus fines et foncées tels des aiguilles de Pin comme avec leur fameux thé Sencha.

Le moyen de séchage impactera le goût du thé, et chaque maison dispose de son propre procédé.

Le thé vert est également celui comprenant l’un des plus forts taux de théine. Habituellement, il est pensé que le thé noir est celui comportant le plus de théines, probablement dû à son goût souvent corsées. Toutefois, le processus d’oxydation des feuilles permet de faire baisser le niveau présent.

 

Les différents parfums du thé vert ...

 

Le thé vert peut proposer différents parfums en fonction de son pays d’origine et de sa manière de production. 

Ceux japonais (utilisant la méthode de séchage à chaleur humide) présentent un goût légèrement amer (surtout s’il est infusé trop longtemps) et iodé tandis que les autres sont décrits plutôt comme étant sucré, doux et fleuri.

Le plus souvent, le thé vert décline des notes blanches (fleurs blanches ou fruit blanc tel que la pèche) ou des notes végétales fraîchement coupées. On entendra souvent dire d’un thé vert qu’il présente des arômes d’agrume, ou bien un parfum zesté.

Comment bien choisir son thé vert ?

 

Comment bien choisir mon thé vert ?

 

Trouver un thé vert de bonne qualité, revient essentiellement à trouver un thé vert que vous aimez. Il s’agit de chercher des parfums qui vous correspondent.

Pour vous aider dans votre quête et choisir un thé vert de qualité, certains critères peuvent être observés :

La région de culture

Le mode de culture

La saison de culture

La composition des feuilles

Le mode de séchage

Le stockage

La région où les feuilles de thé sont cultivées donne une indication sur la qualité des thés. Certaines zones géographiques établissent des labels protégés permettant de valoriser leur produit en certifiant les sols exploités (tel que le nom Darjeeling par exemple). Chaque région présente des spécificités faisant varier les parfums et le niveau de qualité.

Un thé de choix, surtout d’origine chinoise, est essentiellement cueilli à la main afin que seuls les bourgeons et les feuilles les plus belles soient sélectionnés et qu’elles ne se brisent pas ou ne se déchirent lors du ramassage.

Plusieurs saisons de culture existent, avec la primeur connue comme étant le plus qualitative. Il s’agit alors de la première récolte de printemps une fois les dernières gelées de l’hiver passée. Les feuilles de thé sont alors encore gorgées de bien être. 

Enfin, référez-vous aux appellations connues pour le thé de qualité, tel que le Sencha récolté en primeur entre avril et mai.

 

Quelles astuces pour préparer mon thé vert ?

  

Pour bien préparer son thé vert afin d’en retirer un maximum de plaisir, il ne faut pas le laisser infuser trop longtemps. C’est une erreur commune de penser que le plus longtemps les feuilles de thés infuseront le plus votre boisson sera parfumé. Ceci n’est que vrai pour les notes de fin, et fera qu’accroître la présence de goût indésirable comme un excès d’amertume par exemple. Mieux vaut privilégier la quantité de thé à infuser que la durée. Enfin, la température de l’eau est à surveiller, puisqu’elle aidera les feuilles à infuser au mieux sans les brûler. Pour le thé vert, de l’eau frémissante est largement suffisante.

Infuser son the vert

Un thé vert se préparer au mieux avec une eau allant de 50°C à 80°C qu’on laissera durant 1 et 4 minutes en fonction de la nature des feuilles ainsi que de son pays d’origine. 

Pour les thés japonais, une température de 50°C à 70°C est généralement recommandée avec un temps d’infusion entre 1 et 3 minutes.

Pour les thés provenant de chine ou d’ailleurs, une température de 70°C à 80°C sera à privilégier avec un temps d’infusion entre 3 et 4 minutes.

N’hésitez pas à regarder les recommandations de préparation sur votre sachet de thé pour vous guider.

 

Et si je sucre mon thé vert ?

 

Et si je sucre mon thé vert ?

Il n’est généralement pas nécessaire de sucrer son thé vert. Bien souvent, ces thés sont doux et ne demandent pas d’ajout. Ensuite, vous allez diminuer les bienfaits du thé vert sur votre organisme si vous y ajoutez du sucre. Toutefois si c’est de cette façon que vous appréciez votre infusion, n’hésitez pas à l’adapter à vos envies. Une autre façon de sucrer votre thé peut être d’utiliser du miel. Il sucrera d’autant votre thé et lui apportera en même temps une touche gourmande.

 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire