Le thé blanc – comprendre ses spécificités

person Posté par: GIBSON Daisy list Dans: L'art du thé Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 54

Doux, délicat et frais à la fois, le thé blanc se démocratise doucement et propose de multiples parfums à ceux cherchant à le consommer. Grâce à ces divers parfums naturels, le thé blanc est souvent parfumé aux fleurs ou aux fruits qui sauront embellir ses arômes. 

Qu'est-ce que le thé blanc ?

 

Le thé blanc représente l’une des 6 familles de thés pouvant exister, tel que le thé noir ou bien le thé vert. Il s’agit de feuilles de thé séchées naturellement à l’air libre après leur cueillette afin de fixer leur parfum et de les conserver. Le thé préservera alors sa belle couleur verdoyante. À l’inverse les feuilles de thé noir sont laissées un temps afin qu’elles s’oxydent. Ce processus d’oxydation est naturel et permet d’altérer le goût des feuilles de thés faisant ressortir d’autres arômes.

À la différence du thé vert, qui lui est également séché après la cueillette, le thé blanc lui est séché naturellement. Il revient alors à laisser les feuilles séchées à l’air libre pendant une période de temps pouvant aller de 48 à 72h. La production de thé blanc est alors fortement liée aux conditions météorologiques, puisqu’on le comprend bien, s’il ne fait pas suffisamment sec pendant la période de séchage, les feuilles de thés seront gâchées.

Ce processus de séchage rend le thé blanc moins populaire à la consommation dû à ses quantités de production plus restreinte.

 

Qu'est ce que le thé blanc ?

 

Les différents parfums du thé blanc

 

Le thé blanc est majoritairement produit en chine et peu présenter différent goûts en fonction de la saison et du mode de cueillette des feuilles.

Les différents parfums pouvant être présents sont des notes de paille, d’herbes séchées, ou bien de fleur blanches.

Ces parfums subtils permettent au thé blanc d’être apprécié tel quel ou bien qu’il soit parfumé aux fleurs ou aux fruits/agrume pour plus de variété.

 

Comment bien choisir son thé blanc ?

 

Trouver un thé blanc de bonne qualité, revient essentiellement à trouver un thé blanc que vous aimez. Il s’agit de chercher des parfums qui vous correspondent. Notez que très peu de thé blanc de mauvaise qualité son produit dû à son processus plus complexe.

Toutefois pour vous aider dans votre quête et pour choisir un thé vert de qualité, certains critères peuvent être observés :

La région de culture

Le mode de culture

La saison de culture

La composition des feuilles

Le mode de séchage

Le stockage

La région où les feuilles de thés sont cultivées donne une indication sur la qualité des thés. Certaines zones géographiques établissent des labels protégés permettant de valoriser leur produit en certifiant les sols exploités (tel que le nom Darjeeling ou même le Pu Ehr par exemple). Chaque région présente des spécificités faisant varier les parfums et la qualité des feuilles de thés. 

Un thé de qualité, surtout d’origine chinoise, est essentiellement cueilli à la main afin que seuls les bourgeons et les feuilles les plus qualitatives soient cueillis et qu’elles ne se brisent pas ou ne se déchirent lors du ramassage. 

L’aspect d’un thé blanc sera souvent celui de large feuille, qui peut surprendre par leur taille et aspect. En comparaison au thé vert, qui lui est roulé lors du séchage soit sur lui-même soit en longues lamelles appelées aiguille de pin, en séchant librement, les feuilles de thé blanc ne sont pas manipulées et garderont leur aspect initial. Cependant, si vous thé blanc présent un aspect fin, ceci n’influe en aucune façon sa qualité, simplement son mode de cueillette et de séchage.

Plusieurs saisons de culture du thé existent, avec la primeur connue comme étant le plus  qualitative. Il s’agit alors de la première récolte de printemps. Les feuilles de thés sont encore gorgées de bien être.

 

Quelles astuces pour préparer mon thé blanc ?

 

Pour bien préparer son thé blanc afin d’en retirer un maximum de plaisir, il ne faut pas laisser infuser trop longtemps les feuilles de thés. C’est une erreur commune de penser que si nous laissons infuser plus longtemps le thé sera plus parfumé. Ceci ne fera qu’accroître la présence de goûts indésirables comme un excès d’amertume par exemple. Mieux vaut privilégier la quantité de thé à infuser que la durée. Ne vous laissez pas tromper par la couleur de votre infusion. Certains thés blancs peuvent présenter des liqueurs très claires, presque translucides.

Enfin la température de l’eau est à surveiller, puisqu’elle aidera les feuilles à infuser au mieux sans les brûler. Pour le thé blanc, de l’eau frémissant est largement suffisante.

Infuser son thé blanc - conseils et indications 

Un thé blanc se prépare au mieux avec une eau allant de 70°C à 85°C et s’infuse entre 4 et 10 minutes en fonction de la nature de thé ainsi que de son pays d’origine. Ce temps d’infusion permet aux feuilles de s’ouvrir correctement afin de libérer leurs arômes.

N’hésitez pas à regarder les recommandations de préparation sur votre sachet de thé pour vous guider.

 

Et si je sucre mon thé blanc ?

 

et si je sucre mon thé blanc ?

 Il n’est généralement pas nécessaire de sucrer son thé blanc. Bien souvent ces thés sont doux et ne demandent pas d’additif. En sucrant vous allez diminuer les bienfaits du thé blanc sur votre organisme. Toutefois si c’est de cette façon que vous appréciez votre thé blanc, n’hésitez pas à l’adapter à vos envies. Une autre façon de sucrer votre thé peut être d’utiliser du miel. Il sucrera d’autant votre thé et lui apportera en même temps une touche gourmande.

 

 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire